Que faut-il préparer avant la visite ?

Votre maison mérite d’être valorisée. Lors de sa visite, le certificateur est tenu de respecter un protocole très strict afin d’éviter toute subjectivité. En théorie, un certificat réalisé par différents certificateurs doit donner exactement le même résultat.

Le certificat est établi sur base des caractéristiques du bâtiments.

L’aspect « enveloppe » reprend la mesure précise des surfaces et la caractérisation de toutes les parois du bâtiment (toitures, planchers, murs). Toutes les ouvertures (portes, fenêtres, lucarnes, véranda,…) doivent également être précisément reprises.

L’aspect « système » vise à évaluer la performance des appareils de chauffage ainsi que des appareils de production d’eau chaude sanitaire. Les autres systèmes (panneaux photovoltaïques ou thermique, cogénération, climatisation, ventilation, …) doivent également être repris.

La base de la certification est la possibilité de constatation visuelle des différents éléments.

C’est pourquoi il est nécessaire de préparer la visite !

La plupart du temps, ce sont les isolants qui posent problème. Or, ils sont d’une importance cruciale dans l’appréciation de votre performance énergétique !

Si les isolants sont apparents en quelques endroits (portes de garage, chassis sans finition,…), nous demandons d’en libérer l’accès au maximum.

Si tel n’est pas le cas et si vous disposez du temps et des moyens nécessaire, il est possible de procéder à des « tests destructifs« . Le démontage d’une latte de lambris ou d’un panneau, un sondage dans un mur (au minimum 1,5 m de hauteur !) sont souvent suffisants à révéler la présence d’isolant. Inutile d’arracher toutes les finitions de votre maison !

 

Quand cela est impossible,  il est possible de valoriser des éléments sur base de preuves externes.

La liste des preuves acceptables.