Liste des documents et des choses à prévoir

A vérifier

  • Les pièces de votre habitation doivent être facilement accessibles
  • Les tablettes de fenêtres doivent être dégagées au maximum
  • Les chiens doivent être tenus à l’écart afin de permettre au certificateur de circuler librement
  • Si des endroits sont difficilement accessibles (par exemple, combles sans accès permanent), il peut être utile mettre une échelle a disposition du certificateur.

Documents utiles

  • Les plans complets de l’habitation  (réduction de prix octroyée)
  • Le permis d’urbanisme ou de bâtir
  • Le dossier complet relatif au chantier de construction (cahier des charges, attestations, rapport de chantier)
  • Un dossier photo reprenant l’exécution et/ou l’évolution du chantier
  • Un dossier photo reprenant les transformations ou améliorations (isolation posée ultérieurement, etc.)
  • Un dossier accepté d’une prime de la Région Wallonne, de la commune ou de la province pour la pose d’isolants
  • Une déduction fiscale pour le placement d’isolants
  • Une attestation CALE (Construire avec l’Energie)
  • Toute documentation technique de l’installation de chauffage, produisant l’eau chaude sanitaire, ve à l’installation photovoltaïque ou de cogénération

Tests destructifs

Si vous souhaitez mettre en valeur de l’isolation non visible et pour lequel aucune preuve n’est disponible, il vous reste la possibilité de démonter des éléments afin de révéler celle-ci.

Il n’est pas nécessaire de dégager une grande surface mais plutôt une surface « représentative » (enlever une latte de lambris, démonter un panneau, effectuer un petit sondage dans un mur, …)

Veuillez noter que les tests destructifs ne sont jamais une obligation. Malheureusement, si aucune constatation visuelle n’est possible, seules des valeurs par défaut sont prévues par le protocole.

 

Pour de plus amples informations et pour d’autres questions, n’hesitez pas à nous contacter !